L’histoire de mes photos instagram #1

Instagram est un réseau social que j’aime beaucoup beaucoup. Ayant deux comptes (un perso et un pour le blog), où sur l’un je poste plutôt des photos artistiques, des selfies, des photos de mes voyages, et sur l’autre les photos de mes articles – ou du moins des photos plus axées sur le thème de mon blog -, cela me fait un panel de photos sur divers thèmes. De plus, chacune d’entre elles a sa petite histoire, sa petite carte d’identité (oui oui on parle toujours de photos).

Ainsi, j’ai eu envie de vous raconter l’histoire de cinq photos !

N.B. : pour accéder à ces photos sur Instagram, vous n’avez qu’à cliquer dessus.



Et si chaque fois qu’on pleurait, on perdait une partie de notre iris ? C’est en me posant cette petite question que j’ai édité une photo de mon oeil en train de lâcher trois larmes d’iris. Sinon oui je vais bien, merci.


Début juin, ma soeur s’est mariée. Pour cet évènement, la table était décorée sur le thème de la nature ce qui donnait un aspect moins « strict » et plus vivant au mariage ! Néanmoins, les mariés avaient également troqués les chaises pour des bancs en bois, ce qui s’est avéré être un petit problème pour prendre la photo. En effet, debout en équilibre sur le banc je priai pour ne pas tomber le temps que je prenne la photo. Une photo d’apparence si innocente cache en fait un réel danger… Qui l’eût cru ?


Cela fait quelques temps que je teste la méthode du « Miracle Morning » (qui consiste entre autre à se lever plus tôt et prendre plus de temps pour soi). Une petite photo s’est donc imposée pour célébrer le début d’une nouvelle bonne habitude ! D’ailleurs je vous ai déjà montré ma robe dans ce look.

 


Cette photo représente un joli souvenir de mon voyage en Cornouailles, à savoir la vue que l’on avait depuis le château du roi Arthur. Tellement magique, surtout quand on sait que ces ruines sont là depuis des siècles !


Pour finir, voici la photo que j’ai prise devant le site de Stonehenge (vlog ici). En réalité c’était difficile de se prendre en photo devant puisque l’on n’a pas de le droit de se rendre directement sur le site. Voilà pourquoi on ne voit que ma tête – avec les cheveux au vent, merci à la météo anglaise !



Voilà j’espère que cet article un peu différent vous a plu ! Je pense le faire de temps en temps, quand j’ai des anecdotes croustillantes à vous partager.

D’ailleurs j’ai changé la bannière du blog, et je me ferai un plaisir de lire votre avis en commentaire !

Et vous, quelle histoire se cache derrière vos photos ?

signature2

Publicités