Devenir « minimaliste » | Guide complet

Bonjour à vous,

Dans mon dernier article je vous parle, entre autres, de mon choix de devenir minimaliste. Mais le minimalisme, c’est quoi ?

L’idée clé : MOINS de déchets, de perte de temps, de relations toxiques, PLUS de temps, d’espace, d’énergie pour les choses qui vous sont importantes et de respect envers les industries que vous financez.

Il ne s’agit pas de se débarrasser de ce que vous possédez, mais plutôt de valoriser ce que vous avez déjà !



Pourquoi ?

Comme toutes résolutions, tout changement dans sa vie, le fait de devenir minimaliste implique d’avoir certaines motivations. On ne le devient pas parce que c’est tendance, mais parce que cela correspond à nos valeurs notamment. Pour ne pas paraphraser ce que d’autres ont très bien dit avant moi, je vous laisserai regarder les documentaires « Minimalism » et « The True Cost ».



Maintenant que vous avez une motivation, voici comment fonctionne ce guide : répondez aux 8 questions ci-dessous en notant vos réponses sur une feuille, un fichier word, votre main, etc. Ensuite vous trouverez 8 étapes pour devenir minimaliste, faisant référence respectivement aux 8 questions. Let’s go !

Questions :

  1. Quelles sont les 5 choses les plus importantes pour vous dans la vie ? Est-ce que la manière dont vous passez la majeure partie de votre temps en est le reflet ?
  2. Quelle est la partie d’une journée la plus excitante pour vous ? Pourquoi ?
  3. Comment vous sentez vous dans votre lieu de vie ?
  4. Combien de temps en une journée passez-vous à vous sentir pressé, anxieux ? Qu’est-ce qui / qui est-ce qui en est à l’origine ?
  5.  Parmi les choses pour lesquelles vous êtes impliquées (membre de clubs, projets perso, …), quelles sont celles qui vous rendent vraiment fiers et celles qui n’ont pas un grand impact dans votre vie ?
  6. Si cette semaine pouvait avoir un jour en plus, seriez-vous d’accord ? Si oui, comment voudriez-vous passez cette journée ?

→ Ce bilan vous permettra de vous recentrer sur les choses qui sont essentielles pour vous, et savoir par quoi commencer pour « détoxifier » votre vie, votre environnement.


Etape 1 : S’organiser :

Aujourd’hui entre le travail, les rendez-vous, et les petites exigences du quotidien, on en vient vite à passer le reste de notre temps devant la télé pour décompresser un peu. Problème ? On laisse tous ces « parasites temporels » envahir notre quotidien, et nos relations avec les autres passent après. En planifiant des moments de la journée, de la semaine, dédiés aux « choses » – cela regroupe vos loisirs et vos proches, qui ne sont pas des choses, mais vous avez compris le truc – que vous affectionnez le plus.

Etape 2 : Sortir de sa zone de confort :

Le minimalisme c’est aussi faire le maximum avec le minimum ! Alors tirez profit du moment que vous préférez de la journée pour expérimenter de nouvelles choses. Rappelez-vous, c’est votre vie qui doit vous divertir, pas la société de consommation ou les réseaux sociaux.

Exemples : si vous adorez le matin pour votre petit-déjeuner, alors expérimentez des variantes avec ce que vous avez déjà ; si vous aimez le soir car vous allez vous promenez, alors changez votre parcours ; …

Etape 3 : Faire de l’espace :

Si vous faites partie des rares personnes pour qui votre maison/ appartement vous apaise, grand bien vous fasse ! Mais généralement, en regardant autour de nous on a toujours des objets qui sont là simplement pour combler un vide, ou des objets qui traînent. Pour ma part, les objets qui ne sont généralement pas rangés (chargeur, stylos, etc.)  sont en fait ceux que j’utilise le plus, et ceux qui se trouvent dans des tiroirs sont ceux que j’utilise le moins. Donc j’ai décidé de vider mes tiroirs des choses que je n’utilise jamais pour faire de la place aux autres. C’est un bon début pour faire de l’espace !

Etape 4 : Méditer :

Grande stressée de nature, je passais tout mon temps à tout appréhender : ce que les autres vont penser de moi, comment être à la hauteur, être sûre de pouvoir arriver à l’heure alors que j’avais beaucoup d’avance, etc. La première fois que j’ai entendu parler de la méditation, c’était au cours d’un reportage Arte sur les bouddhistes. Et je ne pensais clairement pas que c’était une pratique qui pouvait être indépendante de toute religion. Sauf que récemment, j’ai lu de nombreux livres sur les bienfaits de la méditation, notamment sur le stress chronique. Pour l’avoir testé à raison de 5 minutes par jour, je peux le dire : cela fonctionne ! En effet, la méditation a un grand pouvoir sur la manière de gérer son stress, et à long terme, d’apprendre à relativiser.

Etape 5 : Avoir le sens des priorités :

Bon, je suis désolé de vous l’annoncer comme cela mais vous n’êtes probablement pas un robot. Donc vous ne pouvez pas tout faire, vous ne pouvez pas exceller dans tous les domaines. Par contre, vous pouvez briller dans un domaine qui vous tient à cœur, et c’est ce domaine là qu’il faut que vous privilégiez ! Agir selon ce que les autres vous demandent est très serviable, mais il ne faut pas en venir à vivre pour les autres.

Etape 6 : Lister !

Si un jour supplémentaire ne vous serez pas de refus pour finir ce que vous avez à faire ou pour passer plus de temps avec ceux que vous n’avez pas eu le temps de voir, alors faire des listes de ce que l’on a à faire peut s’avérer très utile ! Cela rejoint d’ailleurs la première étape clé qui est de planifier.



N’hésitez pas à me dire ce que vous avez pensé de cet article ! J’ai passé pas mal de temps dessus pour le faire le plus complet possible. Mais l’avis et les conseils que je donne sur le minimalisme sont liés à ma vision des choses, tout le monde n’est pas obligé d’y adhérer !

Avez-vous déjà songé au minimalisme ?

Seriez-vous prêt à remettre en cause votre mode de vie ?

Publicités